Développement et jouets chez le bébé de 9 mois

 

En route pour l’aventure ! Maintenant que votre tout-petit maîtrise le glisser sur les fesses ou le quatre pattes, la maison représente un formidable terrain de jeu ! À lui les 1001 découvertes et à vous le rôle d’accompagnateur bienveillant !


9 mois, les prémices de la liberté

Sa motricité étant bien développée, votre tout-petit gagne en confiance et n’hésite plus à s’aventurer dans tous les recoins de la maison. À quatre pattes, en glissant sur les fesses ou sur le ventre, peu importe ! Maintenant qu’il a trouvé comment se déplacer, votre enfant ne va avoir de cesse d’exploiter cette nouvelle liberté pour explorer son environnement. Il faut dire que les chaises sur lesquelles se hisser ou l’escalier à grimper, encore inaccessibles il y a peu, représentent de formidables terrains d’expérimentation. Veillez donc toujours à accompagner votre boutchou dans ses différentes explorations.

Cela ne vous aura pas échappé, votre enfant sait aussi à présent facilement attraper les objets à l’aide de son pouce et de son index : c’est le moment idéal pour mettre hors de sa portée les objets potentiellement dangereux ou fragiles et installer des bloque-portes aux placards.

Bébé reconnaît aussi de mieux en mieux les objets qui l’entoure et comprend qu’ils appartiennent à des catégories. Les mots de tous les jours et les phrases courtes du quotidien : « où est ton doudou », « montre-moi le chien », etc., n’ont plus de secret pour lui, et ce, même s’il ne parle pas encore ! 


Comment aider votre bébé de 9 mois à bien grandir ?

Qu’il s’agisse de favoriser son développement personnel ou de consolider le lien parent/enfant, il est nécessaire de stimuler son enfant. Votre petite fille ou votre petit garçon a besoin de découvrir des choses différentes tous les jours ! Les objets du quotidien comme un portefeuille, un trousseau de clé, un gobelet lui permettront d’observer, de sentir, de toucher et de goûter. Il ou elle enregistrera toutes ces nouvelles informations et enrichira ainsi ses catégories. Par ailleurs, n’hésitez pas à nommer les objets et les actions que vous allez faire ensemble : rien de mieux pour l’aider à développer son vocabulaire.

Alternez des activités douces et d’autres plus ludiques. Un temps calme dédié à la lecture d’un livre où vous prendrez le temps de lui montrer du doigt les images sera tout aussi bénéfique pour votre tout petit, qu’une course à quatre pattes dans la maison, où vous ferez semblant de l’attraper ! Ces tendres moments partagés nourriront votre complicité.


Quels jouets offrir à cet âge ?

Pendant son neuvième mois, bébé entre tout doucement dans le jeu d’imitation, une étape essentielle de son développement. Il cherchera donc à reproduire vos gestes et vos habitudes mais ce n’est pas encore l’heure de lui proposer des jeux d’imitation complexes comme la dinette, ou les poupées à habiller.

La fameuse angoisse du huitième mois étant toujours plus ou moins présente, le doudou est incontestablement le meilleur complice pour se réconforter et s’apaiser lorsque maman ou papa s’éloigne. Prenez bien soin de laver doudou dès le début pour que votre tout-petit s’habitue à l’odeur de votre lessive. Entre la maison, la crèche et la maternelle, doudou vivra de grandes aventures, parfois très salissantes !

Les grosses voitures en bois à faire rouler, les jouets plus sonores - comme les instruments de musique ou les trousseaux de clefs en plastique à agiter -, les jeux d’encastrement où la concentration et la motricité fine sont sollicitées, sont toujours de grande source d’amusement pour votre tout-petit !

 

Au fil des mois, votre enfant ne va cesser de gagner en dextérité. Il appréciera alors des jouets un peu plus élaborés qui lui permettront d’entraîner ses petits doigts agiles. Les premiers poupons Pti’Coeur feront naturellement leur entrée pour de longues heures de jeu !

Les enfants ne se développent pas tous au même rythme dans tous les domaines. Les aptitudes décrites sont à prendre comme des repères. Si vous vous questionnez sur le développement de votre enfant, demandez conseil à votre médecin.