En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir des statistiques de visites anonymes, améliorer votre navigation et aider au traitement de vos commandes. Pour plus d'informations , cliquez ici
X J'accepte

Quelle est l’importance du doudou à la crèche ?

Dans quelques jours, vous confierez votre bébé à d’autres bras. Le moment de la séparation avec les parents est arrivé. Quelle grande étape pour lui comme pour vous ! On ne saurait dire pour lequel des deux ce sera le plus difficile, mais votre enfant pourra toujours compter sur la présence rassurante de son doudou !

Le doudou, un objet transitionnel indispensable à la crèche

Le doudou n’est pas un jouet comme les autres. Objet transitionnel par excellence, il tient une place très particulière auprès des petits. Donald Winnicott, pédopsychiatre et psychanalyste britannique, fut le premier dans les années 50 à expliquer la fonction et l’importance du doudou comme objet transitionnel. Il mit ainsi en lumière que le doudou permettait à l’enfant de faire le pont entre sa relation à la mère et le monde extérieur. En d’autres termes, qu’il servait à rassurer le tout-petit lors de l’absence des parents et plus particulièrement de la maman. En aidant l’enfant à surmonter plus facilement l’angoisse liée à la séparation et aux transitions, le doudou favorise la confiance et l’épanouissement émotionnel. Il fait le lien entre le monde connu et le monde inconnu : entre la maison et la crèche. Qu’un enfant emporte son doudou à la crèche est donc tout à fait normal, mais aussi nécessaire ! Cela vous sera d’ailleurs très certainement précisé lors de l’inscription de votre tout-petit.

Comment l’enfant utilise son doudou à la crèche ?

L’utilisation du doudou à la crèche dépend des établissements. Pendant longtemps, l’enfant était accueilli avec son doudou et celui-ci était rangé dans le casier de son petit propriétaire pour être ressorti au moment de la sieste. Aujourd’hui, la plupart des crèches laissent le doudou à disposition de l’enfant qui sait où le trouver quand il en ressent le besoin. Certains établissements mettent les doudous dans des boîtes accessibles, alors que d’autres laissent les doudous au sol. En cas de chagrin, de fatigue, de vague à l’âme, d’envie de câlins ou tout simplement pour aller faire la sieste, le doudou reste toujours disponible !

Faut-il prévoir plusieurs exemplaires de doudou à la crèche ?

Multiplier les exemplaires du doudou de votre enfant n’est pas une nécessité, mais il faut bien admettre que posséder un double, peut permettre d’éviter un drame en cas d’oubli ou de perte. Il vous faudra alors veiller à ce que le doudou de rechange soit lui aussi investi des odeurs familières de la maison pour que votre tout-petit retrouve ses repères.

Certains établissements pourront vous demander un doudou spécifique pour la crèche afin de pallier un éventuel oubli. L’enfant le trouvera alors chaque matin à son arrivée, et l’y laissera quand il repartira chez lui. L’acceptation par l’enfant de ce second doudou devra bien sûr se préparer en amont des premières journées d’adaptation. Si l’attachement de votre enfant à son doudou original est tel qu’il n’arrive pas à en accepter un autre, pas d’affolement. Le personnel bienveillant de la crèche comprendra tout à fait que votre tout-petit et son compagnon de cœur sont inséparables !

Existe-t-il des astuces pour ne pas égarer un doudou à la crèche ?

Avec un nombre de doudous proportionnel au nombre d’enfants, il peut arriver que le petit complice de votre boutchou soit confondu avec celui d’un autre, emporté par mégarde ou encore retrouvé le soir, dissimulé derrière une montagne de jouets. Pour être sûr qu’un doudou égaré retrouve rapidement et facilement les bras de l’enfant, la Maison Corolle a doté toute sa gamme mon doudou Corolle d’une ingénieuse étiquette, sur laquelle il est possible d’inscrire le prénom de l’enfant et le numéro de téléphone des parents. Grâce à cette astuce, les doudous Corolle ne sont jamais séparés bien longtemps de leurs petits propriétaires !