En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir des statistiques de visites anonymes, améliorer votre navigation et aider au traitement de vos commandes. Pour plus d'informations , cliquez ici
X J'accepte

Que faire quand on a perdu le doudou de son enfant ?

Vous l’avez cherché partout, dans les moindres recoins de la maison, sur le chemin du parc, à la crèche ou chez la nounou, mais le constat est là : le doudou de votre enfant est perdu. Pour savoir comment réagir et gérer au mieux cette situation, la Maison Corolle vous livre ses conseils d’experts.

Doudou perdu : pourquoi est-ce si traumatisant pour l’enfant ?

Objet transitionnel par excellence, le doudou rassure et apaise les petits dès le plus jeune âge. Sa présence et son odeur si familière permettent à l’enfant de surmonter plus sereinement l’angoisse liée à la séparation : qu’il s’agisse de s’endormir seul dans sa chambre, de faire ses premiers pas à la crèche ou simplement d’être réconforté après un gros chagrin. Le doudou étant un repère affectif très important pour l’enfant, il est donc tout naturel que sa perte soit traumatisante.

Comment réagir lorsque le doudou de son enfant est perdu ?

Que faire quand on a perdu le doudou de son enfant ? La disparition de cet inséparable complice du quotidien étant bien souvent une source de stress intense pour les parents, il est d’abord essentiel de ne pas s’affoler.

Il ne s’agit pas non plus de minimiser la disparition de ce petit compagnon, mais au contraire, d’accompagner l’enfant en l’aidant à surmonter cette épreuve. En racontant la vérité, en montrant à votre tout-petit que vous mettez tout en œuvre pour retrouver son doudou et en lui rappelant que vous, vous êtes là, l’acceptation de cette perte sera moins douloureuse.

Il est également tout à fait possible de suggérer à votre enfant de remplacer le doudou perdu par un autre petit compagnon.

Remplacer le doudou perdu par un exemplaire similaire : une bonne solution ?

Nombreux sont les parents à se demander s’il faut plusieurs exemplaires du doudou pour pallier une éventuelle perte. Le doudou occupant une place particulièrement importante dans la vie d’un tout-petit, cette solution est aujourd’hui largement préconisée par les spécialistes de la petite enfance. Que le doudou soit perdu, oublié ou au lavage, le petit compagnon de rechange trouvera une place de choix dans les bras de votre enfant.

Vous vous demandez en combien d’exemplaires acheter le doudou ? Un double devrait suffire, mais les parents les plus prévoyants anticipent bien souvent deux exemplaires supplémentaires ! Ainsi, dès que votre enfant marquera sa préférence pour l’un de ses petits compagnons, n’hésitez pas à investir dans un ou deux de ses jumeaux.

Comment faire accepter à son enfant son nouveau doudou ?

Investi d’odeurs rassurantes, usé par des séances de succion ou de grattouilles, le doudou de votre enfant possède un caractère véritablement unique. Pour faire accepter à votre bébé un nouveau complice, il est nécessaire que votre tout-petit retrouve en lui des signes familiers.

Si vous ne possédez pas de doudou en double, le plus important est d’imprégner le nouveau doudou de substitution des odeurs de la maison : du lit de votre enfant et/ou de vos propres effluves. Vous mettrez ainsi toutes les chances de votre côté pour que votre tout-petit l’adopte.


Vous avez anticipé un deuxième doudou ? Dans ce cas, alternez régulièrement les doudous en profitant, par exemple, d’un passage en machine pour lui donner son double. En prenant l’habitude de jongler avec l’un et l’autre de ses doudous, votre enfant ne vivra pas comme un drame la perte de l’un des exemplaires.

Une astuce bien pensée pour retrouver un doudou perdu
Consciente de l’importance du doudou dans la vie de l’enfant et du caractère traumatisant que représente sa perte, la Maison Corolle a doté l’ensemble de ses doudous d’une petite étiquette pour inscrire le prénom de l’enfant et le numéro de téléphone des parents. Grâce à cette ingénieuse astuce, un doudou perdu peut être ainsi rapidement restitué à sa ou son petit propriétaire !